WTF…riday: Les chapeaux de paille, tailles réelles!

Le vendredi, vous le savez, c’est l’info WTF…riday, l’info parfois amusante, souvent drôle, voire totaly WTF!
Cette semaine, on vous parle Statues &… One Piece!

Et ce WTF…riday se fera en 2 temps:

Rappelez-vous: c’était début décembre que la préfecture de Kunamoto, la ville natale du père de la série « One Pièce », inaugura un statue « taille réelle » en bronze de Luffy, son héros principal. Voici d’ailleurs ce qu’il en disait à l’époque:
« Ce n’est pas quelque chose de commun que quelqu’un est la gentillesse de vous construire une statue. Je remercie ma ville natale. Si vous voyager à Kumamoto, prenez une photo avec la statue de Luffy!

Je suis super excité de cette nouvelle ! Je pensais qu’une opportunité aussi honorable était donnée seulement à des mangakas nationaux légendaires d’à peu près 70 ans avec 50 ans de métier.

Deux ans se sont passées depuis le terrible tremblement de terre qui a frappé coup Kumomoto. Pendant ce temps, D’autres désastres on frappé certaines zones du Japon. Nous devons faire ce que nous pouvons pour aider les victimes. Ce serait génial si le nombre de touristes augmentait grâce a la statue de Luffy!
Enfin la statue ! J’aimerais que vous l’appréciez encore longtemps… »

 WTFStatuesOnePiece-2.jpg

On a appris cette semaine que 8 nouvelles statues (représentant donc les autres membres de l’équipage) seront ajoutées auprès de leur pirate de Capitaine!
Mieux encore: c’est le maitre him-self qui se chargera de leur design.

D’aventure donc, si vous vous rendez d’ici l’année prochaine dans cette si belle région du globe, vous trouverez ci-dessous les emplacements des 9 statues!

WTFStatuesOnePiece-1.jpg

Enfin, en suivant ce lien twitter, vous pourrez en savoir encore plus à ce sujet! (Évidement, c’est en Japonais…)

Beau Weekend!

 

Source: http://one-piece.com/

Il était une fois un 30 Novembre ...
Gérard LAUZIER

Né le 30 novembre 1932 à Marseille et mort le 6 décembre 2008 à Paris, LAUZIER était un auteur de BD, cinéaste et dramaturge, qui se caractérisait par un sens aigu de la comédie et du dialogue ravageur.

Il fut l’un des auteurs-phares du journal Pilote des décennies ’70 et ’80.
Dans des BD que les bien-pensants trouveraient aujourd’hui politiquement incorrectes, il fit un portrait au vitriol (mais oh combien hilarant) de la société d’alors.  Pour preuve son « Souvenir d’un jeune homme » en 1982 ou encore  en 1978 avec « La course du rat » où il tournait en totale dérision la caste des cadres ambitieux et sans scrupules (les 2 sont parus chez Dargaud).

Identification (2)