Angoulême 2019 se dévoile…

… dans un élégant 3 pièces!



Le Festival de la BD à Bruxelles à peine clos, Quai des Bulles à Saint Malo ouvrant bientôt, il est temps que la Master Piece du IXème Art sorte du bois, afin de commencer à dévoiler ses nouveaux atours!

Et c’est traditionnellement avec son affiche que le show débute sauf que cette année, il n’y aura pas une, mais bien 3 affiches aux couleurs du Festival International de la Bande Dessinée (FIBD)!

Rassurez-vous, la tradition  a cependant bien été respectée: le lauréat du Grand Prix FIBD de l’édition précédente, Richard Corben, a bien réalisé une affiche!
Il a choisi de mettre en valeur « Sa » série, Tales from the Crypt.

Mais la nouveauté provient des organisateurs du festival qui ont demandé à 2 autres artistes de réaliser « leur » affiche:  ils ont ainsi demandé à Bernadette Després (Tom-Tom & Nana) pour avoir une approche « Européenne » et pour avoir un accent oriental, c’est par Taiyô Matsumoto (Amer Béton, Number Five) qu’est signée la dernière affiche.

C’est trois affiches ont été imaginées sur un thème commun:
« un autoportrait de l’artiste en enfant, découvrant la ou les bandes dessinées fondatrices de sa passion, voire de sa vocation », précise le FIBD.


Idée intéressante, qui devrait se perpétuer pour les prochaines années!

Le FIBD d’Angoulême en est à sa 46ème édition et se déroulera du 24 au 27 janvier 2019.

Il était une fois un 6 Mai ...
Didier CONRAD

Didier CONRAD, c’est un coup de crayon bourré de talent, tourné vers l’irrévérencieux, comme ses hauts de page dans le journal de  Spirou, mais aussi Les Innommables et Bob Marone avec YANN. D’un autre côté plus classique : Donito, Kid Lucky (luke) et Cotton Kid.

Il a été choisi en 2013 par UDERZO pour le remplacer dans les aventures d’Astérix (avec Jean-Yves FERRY au scénario).

Identification (2)