• En Librairies:      

    07/10 - SPELTENS - Paradise BD
    07/10 - BALADI, CARRERE, EL HAMOURI - MultiBD
    08/10 - SPELTENS - Bedebox
    08/10 - BODART - Atomik Strip
    08/10 - ODRADE - Fanfulla
    08/10 - RENAUD - BD Choc Event

    Lire la suite...

Chronique Manga: Magi - The Labyrinth of Magic # 24


Série: Magi - The Labyrinth of Magic #24
Auteurs: Shinobu Ohtaka
Editeur BD: Kurokawa


Une chronique Manga:
Génération BD


Le pitch :
Fin de l’Arc des Origines ! Et si tout n’était qu’un éternel recommencement ?



L’histoire : 
Au terme du somptueux arc « Magnostad », Aladin avait promis aux grands du monde de leur conter l’histoire tragique d’Alma Torran, relatant ainsi la genèse du monde natal des humains, il y a de cela plus de mille ans ! Aladin raconte ici l’avénement du rêve de Salomon, et de la grande guerre qui en découlera, avec leur nouvel ennemi, la nébuleuse « Al Samen ».



Mon avis :
Autant j’ai été un fan absolu de l’histoire de Magnostad, autant j’ai plus de mal avec ce mini-arc (qui se conclut ici) relatant les origines d’Al Samen, des labyrinthes, et des Rokhs. Comprenons-nous bien : Shinobu Ohtaka nous ouvre grand les portes de son univers avec ce récit, répondant par de même à beaucoup d’inconnues. Mieux même, il assoit de cette manière son monde sur des bases très solides et riches !
Non, c’est vraiment un souci graphique que j’ai avec cette série : autant notre mangaka est capable de délivrer des planches exemplaires, autant il semble peiner dans les scènes d’action qui ne sont pas fluides. Autre souci graphique, il est difficile de discerner directement certains de ses personnages : je n’ai par exemple jamais réussi à reconnaître du premier coup d’œil « Alba » de « Shiva » (qui ont des rôles ô combien importants dans l’histoire !).

Cette difficulté de lecture me donne donc un sentiment partagé pour cet arc que je qualifierai de « complexe » : bien construit et nécessaire pour l’enrichissement de l’univers de la série, mais laborieux dans sa transposition graphique.

Cet arc étant maintenant clos, nous retrouvons nos héros et leur époque ; tout est en place pour l’ouverture d’un nouvel Arc, qui s’annonce… surprenant !

Pour en savoir plus :
Le #25 est annoncé pour le 13 avril 2017, alors que le #31 vient de sortir au Japon.

Milan Morales


Il était une fois un 7 Octobre ...
Enki BILAL

C'est le 7 Octobre 1951 qu'Enki (diminutif de Enes) BILAL voit le jour à Belgrade en Yougoslavie, six ans après la fin de la guerre « De père Yougoslave et de mère Tchèque », son père étant l'ancien tailleur du Maréchal Tito . Il y passe dix ans de sa vie.

Si certains fans l’élèvent parfois au rang d’icone de notre Pop-culture, il n’en reste pas moins qu’il est à la tête d’une solide liste de best-sellers, tel « Mémoires d’outre-espace (1975) », la trilogie « Nikopol » (1980, 1986 & 1992) », ou encore « La tétralogie du Monstre (1998, 2003, 2006 & 2007) ».
Il a aussi obtenu de prestigieux prix, dont le Grand Prix du 14ème festival d’Angoulême, en 1987.
 

Identification (2)