Décès du papa de Tounga

Nous apprenons avec tristesse le décès d’Edouard Aidans survenu alors qu’il venait juste de fêter ses 88 ans. Il était né en effet le 30 août 1930 à Andenne.

Crédit photos dessinateur: JJ Procureur

Véritable pilier du journal Tintin où il créera plusieurs séries, c’est pourtant chez Spirou qu’il fait ses armes dès l’âge de 16 ans.

Il a collaboré avec les plus grands scénaristes tels que Jean Van Hamme pour « Tony Stark », Jean Dufaux avec « La Toile et la Dague », Greg pour « Les Panthères » et « Bernard Prince » tomes 16 et 17 ou encore Fred Duval avec « Les Franval ». Il aussi formé en studio des dessinateurs reconnus actuellement comme Magda, Lamquet ou Hardy.

  

On le connaissait essentiellement pour sa série (pré)historique Tounga dont 17 tomes sont parus entre 1974 et 2004.

En 2001, la bibliothèque d’Andenne fût rebaptisée en son honneur « Bibliothèque Edouard Aidans », et la Chambre belge des experts en BD lui a décerné en 2006 le Prix géant de la Bd pour l’ensemble de son œuvre.

Nous avions eu l’occasion de rencontrer ce dessinateur charmant, plein de gentillesse et d’une énorme modestie. Nous présentons nos condoléances à sa famille et ses proches.

 

Il était une fois un 18 Novembre ...
1ère parution de Calvin & Hobbes

Créée par Bill WATTERSON le 18 novembre 1985, la série s'est terminée le 31 décembre 1995, après dix ans de parutions à raison d'une bande par jour, et d'une planche hebdomadaire en couleur. Elle a, durant cette période, connu un succès fulgurant, et été publiée par plus de 2 400 journaux de par le monde. À ce jour, plus de trente millions d'albums ont été imprimés, et Calvin et Hobbes sont devenus une nouvelle référence de la culture populaire.

La série décrit le quotidien de Calvin, enfant plutôt solitaire et très imaginatif, du double point de vue de Calvin lui-même et de son environnement, le comique naissant souvent de la différence de vision entre les protagonistes.

Aux yeux de Calvin, sa peluche, Hobbes, est une sorte de tigre anthropomorphe doué de parole et d'une personnalité propre alors que tous les autres personnages le voient comme un simple jouet. La série joue souvent sur cette double nature de Hobbes et l'ambiguïté n'est volontairement jamais levée.

Identification (2)