Le nouveau Michel Vaillant arrive... mais avec un seul dessinateur!

Annoncé depuis l’année passée (cfr. notre news du 29 janvier 2018), Marc Bourgne a été écarté des planches.  On fait le point avec cette nouvelle annonce.



C’est aujourd’hui qu’a été dévoilée la couverture de Macao, le nouvel album de Michel Vaillant, ainsi que celui de sa version collector.

L’info est déjà susceptible d’en intéresser plus d’un déjà, mais le point très intéressant va être de voir dans les faits comment Benjamin Benéteau a relevé le défi d’être seul sur toute la partie graphique de ce 7ème album!  

Personnages, voitures et décors; seul Jean Graton, le père originel de la série avait réalisé cette prouesse, et ce seulement  au début de sa carrière, pour ses premiers albums.
Lourd héritage donc pour ce -très- sympathique dessinateur, mais gageons qu’il s’en sortira haut la main!

En témoignage, voici ce qu’il écrivait il y a une semaine sur sa page Facebook:


Le pitch de ce nouveau tome, toujours signé par Denis Lapière:
"Vaillant : la ruine et la prison", titrent les journaux. Terrible réalité pour Michel Vaillant, soupçonné du meurtre de son frère. Mais en prison, Michel voit clair. Il lui faut réconcilier les siens après la mort de Jean-Pierre, démontrer son innocence et redonner un avenir à la famille Vaillant. Sorti de prison, c’est à Macao qu’il va poser les jalons de ce renouveau, malgré la détermination d’Ethan Dasz à les anéantir...



Sortie annoncée le 2 novembre, chez nos spécialistes libraires.
L’édition collector sera elle enrichie d’un dossier de 24pages et d’une couverture inédite.

On a trop hâte, pour le coup! ;)

Tags:
Il était une fois un 11 Mai ...
1ère apparition de Bobo

Bobo est une série de bande dessinée franco-belge créée en 1961 par Maurice ROSY et Paul DELIEGE dans le n° 1204 du journal Spirou. Jusqu'en 1973, date à laquelle Paul DELIEGE récupère seul la série, Bobo connaît plusieurs changements d'auteurs : Maurice ROSY travaille d'abord avec Paul DELIEGE de 1961 à 1969, puis avec Maurice KORNBLUM de 1969 à 1970 et enfin opère à nouveau seul jusqu'en 1973.

Sans nul doute le plus célèbre pensionnaire de la prison d’Inzepocket!

Paul GILLON

Paul Gillon était un grand nom de la bande dessinée, né à Paris en ce jour de l’année 1926 et disparu le 21 mai 2011.
C'était un homme qui a toujours suivi sa voie, guidé par un farouche désir de liberté, mais qui utilisait aussi sont talent comme moteur d'aventures collectives restées dans les annales de la BD.
On lui doit foultitude de série dont par exemple: Lynx Blanc, Les naufragés du temps, Zodiaque, Le décalogue, L’ordre de Cicéron, Quinttet
Son style et son panache nous manque…

Identification (2)