ARTE: Bons baisers des Schtroumpfs

Arte est un véritable artisan du documentaire (dans le sens le + noble du terme).
Pour preuve ce superbe reportage sur l'histoire des petits lutins bleus de Peyo.

 

Comment les personnages de bande dessinée créés par le Belge Peyo sont-ils devenus des icônes mondiales ? De Bruxelles à Los Angeles en passant par Dubaï, un voyage  sur les traces des célébrissimes lutins bleus.

On les appelle Smurfs aux États-Unis, Seumeopeu en Corée ou Schlümpfe en Allemagne : personnages secondaires d’une aventure de Johan et Pirlouit, les lutins bleus, créés par le dessinateur belge Peyo en 1958, n’ont pas tardé à jouer les premiers rôles, jusqu’à conquérir le monde entier à coups d’albums, de séries télé, de longs métrages, de parcs à thème et d’innombrables produits dérivés.

Mais que sait-on de ces créatures hautes comme trois pommes (bleues), dotées de leur propre langue et habitant une cité idéale parsemée de maisons-champignons ?

Schtroumpfement bien !
De Bruxelles à Los Angeles en passant par Dubaï, de la genèse et des ressorts de l’univers à la reconnaissance de la tribu par les Nations unies (via une campagne de promotion du développement durable),

Jean-Marc Panis explore la planète Schtroumpf au fil d’un réjouissant road trip jalonné de rencontres avec des fans, des spécialistes et des créateurs (la fille de Peyo Véronique Culliford, les dessinateurs Philippe Geluck et Cosey, le comédien Gérard Hernandez, voix française du Grand Schtroumpf, ou Kelly Asbury, le réalisateur du film d’animation américain Les Schtroumpfs et le village perdu).

Ce documentaire signé ARTE de 53’ est disponible en Replay jusqu’au 4 novembre 2019


SchtroumpfsArte-1.jpg

Il était une fois un 4 Décembre ...
Régis LOISEL

Dessinateur et scénariste né le 04 décembre 1951, Régis LOISEL fréquente les cours de bande dessinée de l’Université de Vincennes et distillés par un certain Jean-Claude MEZIERES.  C’est là qu'il rencontra aussi ces comparses, Patrick COTHIAS et Serge LETENDRE.

En 1975, les 1ères planches de « La quête de l’oiseau du temps » sont publiées dans la luxueuse revue Imagine.

C’est en 1990 qu’il se lance seul dans l’interprétation très personnelle du mythe de « Peter Pan » (chez Vent d’Ouest).

En association avec TRIPP, Loisel a réalisé « Magasin général », série ayant pour cadre une petite paroisse du Québec dans les années 1920.

Auréolé de 2 Alph’Art pour les Peter Pan #1 & 2, son œuvre a été récompensée, en janvier 2002, par le Grand Prix du festival international de la bande dessinée d'Angoulême .

Identification (2)