Angoulême 2020: Gunnm, l’Ange mécanique

Dans quelques (petites) poignées de semaine se tiendra le 47ème festival d’Angoulême et petit à petit, se dégage les grands axes de cette édition.
Cette semaine, on vous présente l’espo’ « Gunnm », qui y élira domicile.

 

 index.png

 

Avec son corps mécanique et son passé trouble, Gally sillonne depuis bientôt 30 ans un futur clivé entre les plus pauvres, parqués sur une Terre dévastée aux allures de décharge, et l’élite, installés à l’abri d’une cité céleste et inaccessible. Œuvre fleuve pour icône culte.

Traduit en France au milieu des années 90, les aventures de la cyborg Gally ont profondément marqué de leur empreinte toute une génération de lecteurs, captivés par l’intensité de son action et la modernité de l’écriture de Yukito Kishiro.

Emmenée par un personnage féminin devenu iconique, Spartacus dans un corps d’ange exterminateur, cette saga a su s’emparer de la cybernétique naissante pour en faire un nouveau terrain d’exploration des corps, transformés à volonté jusqu’à devenir le reflet des identités.
Un choc pour la science-fiction, un succès mondial et durable. Adapté en dessin animé, en jeu vidéo et en roman, ce pur objet de bande dessinée fascine toujours par sa façon de saisir les mouvements frénétiques de son héroïne, les recherches formelles de son auteur se confondant avec celle de sa créature, en quête du geste parfait qui lui rendra la mémoire.

18127670lpw-18127734-embed-libre-gunnm-jpg_5971843.jpg

Après avoir nourri son œuvre de culture occidentale, Yukito Kishiro influence à son tour Hollywood qui lui emprunte régulièrement sa grammaire, James Cameron produisant même l’adaptation de Gunnm sur grand écran.

Cette tentaculaire fresque post-apocalyptique qui s’étale sur des milliers de planches est aussi un territoire intime, qui reflète depuis trente ans les intuitions, les colères, les doutes et les transformations artistiques d’un auteur happé par son monde plein de rêves et d’absolu.

Gunnm.jpg

Pour rappel, le 47ème festival de la Bande Dessinée se tiendra à Angoulême, du 30 janvier au 02 février 2020.

Il était une fois un 18 Novembre ...
1ère parution de Calvin & Hobbes

Créée par Bill WATTERSON le 18 novembre 1985, la série s'est terminée le 31 décembre 1995, après dix ans de parutions à raison d'une bande par jour, et d'une planche hebdomadaire en couleur. Elle a, durant cette période, connu un succès fulgurant, et été publiée par plus de 2 400 journaux de par le monde. À ce jour, plus de trente millions d'albums ont été imprimés, et Calvin et Hobbes sont devenus une nouvelle référence de la culture populaire.

La série décrit le quotidien de Calvin, enfant plutôt solitaire et très imaginatif, du double point de vue de Calvin lui-même et de son environnement, le comique naissant souvent de la différence de vision entre les protagonistes.

Aux yeux de Calvin, sa peluche, Hobbes, est une sorte de tigre anthropomorphe doué de parole et d'une personnalité propre alors que tous les autres personnages le voient comme un simple jouet. La série joue souvent sur cette double nature de Hobbes et l'ambiguïté n'est volontairement jamais levée.

Identification (2)