• En Librairies:      

    20/08 - MACONI, VUKIC, LUPATELLI, CEE CEE, CUNEO, LUGUY... - BDChoc Event
    20/08 - GALASSE - Ferme Holloken @Linkebeek
    22/08 - MACONI & IKO - Archibald & Co
    28/08 - WEYLAND - Bedebox
    08/09 - BOUYSSOU - BD Web

Un inédit "Naoki Urasawa"chez Kana!

Attention, prévoyez de faire de la place sur vos étagères: la nouvelle série du père de « Monster », « 20th Century Boys » ou encore « Pluto », est annoncée…

Urasawa-2.jpg

La série est prépubliée actuellement dans le magazine Big Comic Spirits des éditions Shôgakukan, une revue que le mangaka n'avait plus fréquenté depuis la fin de 21st Century Boys.
2 tomes sont actuellement sortis au Japon et la série rencontre un vif succès auprès des lecteurs!
C’est donc notre partenaire, les éditions Kana qui en ont acquis les droits et le #1 est annoncé chez nous pour Janvier 2020!

Urasawa-1.jpg

 

Le synopsis:
2020, un monstre géant attaque Tokyo pendant les JO...1959, un typhon s'abat sur la ville de naissance d'Asa, et le monstre semble déjà y être pour quelque chose... L'épopée d'une jeune fille courageuse dont le destin semble lié à un monstre géant unique !

Urasawa-3.jpg

 

Biographie de l'auteur:
Naoki URASAWA est né en 1960 à Kyoto. Diplômé en économie, il partage son temps, depuis le lycée, entre le dessin et la musique. En 1982, il reçoit le prix du meilleur jeune mangaka décerné par l'éditeur Shôgakukan. Sa première oeuvre "Beta" - un récit de science-fiction – publiée, il enchaîne les séries à succès et les distinctions : 35e prix Shôgakukan pour "Yawara" ! (une série sportive sur le judo) en 1990. Un hit incontestable passé du manga au petit et grand écran. L'énorme succès de Master Keaton le mène tout droit en '99 au prix Tezuka décerné à sa nouvelle création : "Monster". Témoin de son époque, Urasawa met son dessin soigné, réaliste et classique au service d'un récit haletant et détonant proche du roman policier noir.

Il était une fois un 14 Août ...
Christophe ARLESTON

Christophe Pelinq est né à Aix-en-Provence le 14 août 1953.   il fait ses études à l’école de journalisme de Marseille, (CTMC), dont il sort diplômé en 1987. 

Il fait ses débuts de scénariste BD pour le magazine Circus (Glénat), puis un premier album, Manie Swing, chez l'éditeur Alpen. Vient alors la rencontre avec Mourad BOUDGELLAL, qui vient de créer les editions Soleil. Les deux premières séries d’importance d'Arleston, Les Maîtres cartographes et Léo Loden, paraissent en 1992 aux éditions Soleil, bientôt suivies des trois tomes des Feux d'Askell. C’est en 1994 que sort le premier tome de sa série la plus connue:  Lanfeust de Troy. La réponse du public est immédiate, en quelques semaines l'album se positionne dans les meilleures ventes. La carrière de scénariste vedette d’Arleston démarre alors réellement aux yeux du public.  Il enchainera ensuite les séries à succès, tel « Troll de Troy », « Moréa », « Les naufragés d’Ythaq », "Sangre" …

Il a vendu à ce jour plus de douze millions d’albums de bande dessinée, dont la moitié sur la seule série Lanfeust.

Jirō TANIGUCHI

Naît le 14 août 1947 à Tottori, au Japon.
Enfant à la santé fragile, il passe beaucoup de temps à lire et à dessiner.
Il a publié d’incroyables histoires se basant sur la vie quotidienne, tel « Le journal de mon Père » en  1994, « Quartier Lointain » en 1998 ou encore « Le sommet des Dieux » (5 volumes).
En 2011, il est sacré Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres.
C’est Le 11 février 2017, âgé de 69 ans, que ce grand maitre mangaka nous quittera dans la plus douce discrétion…

René GOSCINNY

René GOSCINNY, né le 14 août 1926 à Paris et mort le 5 novembre 1977 à Paris.

Ecrivain, humoriste et scénariste de bande dessinée français, également réalisateur et scénariste de films, et journaliste. Il fut l'un des rédacteurs en chef de Pilote, alors l'un des principaux journaux français de bande dessinée.

Créateur d’Astérix, d’Iznogoud et du Petit Nicolas, scénariste de Lucky Luke durant une longue période, il est l’un des auteurs français les plus lus au monde : l’ensemble de son œuvre représente environ 500 millions d’ouvrages vendus.

Il a également permis la reconnaissance du métier à part entière de scénariste de bande dessinée qui n’existait pas avant lui.

René Goscinny a utilisé quelques pseudonymes comme « René Maldecq », « René Macaire », « Agostini », « Liliane d’Orsay ».

Identification (2)