Lorsque Naoki Urasawa éternue…

…c’est toute la planète Manga qui frissonne de plaisir!
Voici donc un virus qu'il nous tarde de voir se répandre chez nous! ;)

Décidément, l’hibernation de celui qui a une place attitrée au panthéon du IXème Art japonais est belle et bien close!
Un nouveau Urasawa arrivera chez Kana dans 2 mois à peine…

Atchoum-1.jpeg

Les éditions Kana ont décidément beaucoup de chance de pouvoir nous faire découvrir les oeuvres de ce grand maitre: après donc Monster, Pluto ou 20th Century boys, après le tout récent Asadora qu’ils viennent de publier, voici qu’ils nous annoncent ce jour la sortie d’un nouveau recueil de courts récits du Maitre: « Atchoum! »

En effet, dès le 7 mai, on pourra se procurer en librairie cette anthologie, mais dans un format « géant »: 148 x 210 mm (comme les Monster Deluxe).

Parue au Japon en avril 2019 aux éditions Shôgakukan sous le titre Kushami, Atchoum! est une anthologie qui proposera 8 histoires différentes, dans lesquelles on retrouvera les facettes connues d'Urasawa comme le thriller ou encore la musique. Ce sera aussi l'occasion pour le maître de renouer avec la comédie, en témoigne son histoire avec un héros français fan de Kaijû (monstres géants) qui va devoir sauver le Japon.

On a bien hâte d'éternuer, pour le coup!

 Atchoum-2.jpg

 

Synopsis :
Huit histoires courtes de Naoki Urasawa sont compilées dans ce recueil récemment paru au Japon. Le volume est introduit par une définition toute personnelle de l’éternuement par l’auteur, ce qui explique aussi le titre incongru du recueil.
[Éternuement]
S’échappe de manière impromptue. Désigne les histoires courtes, par opposition aux histoires longues sérialisées. Déforme temporairement tout visage, même celui des plus belles femmes.
Les histoires courtes sont en somme, pour Urasawa, aussi éphémères qu’un éternuement ! Mais ne vous y trompez pas, on retrouve dans ces récits quoique courts tout le talent de conteur et de metteur en scène de Naoki Urasawa. Indispensable à tout fan pour découvrir l’auteur sous toutes ses facettes !

Il était une fois un 13 Avril ...
Jean-Marc REISER

Un humour très cru et un mauvais goût assumé, servi par un style assez trash, à la limite du brouillon. Tel était Jean-Marc REISER qui a fréquenté tous les magazines français des années 70. Il s’est même fait interdire de Hara Kiri pour son annonce irrespectueuse du décès du général De Gaule ! Son œuvre est considérable et rassemblée en de nombreux recueils : Gros dégueulasse, la Vie des femmes ou encore  On vit une époque formidable… Mort en 1988 à 42 ans, son oeuvre est encore aujourd’hui adulée par certains!  

Identification (2)