Moulinsart censure le CBBD…

Une superbe affiche créée & imaginée par Emmanuel Lepage a été présentée pour célébrer les 30 ans du Centre Belge de la BD.
Las, Moulinsart SA n’en veut pas, sous peine de poursuites judiciaires…

Incroyable…. Tout vrai fan du IXème Art ne peut que s’esbaudir devant l’affiche transgénérationnelle et muliticulturelle qu’avait réalisé Emmanuel Lepage…. Tous ? Hé non malheureusement…
En cause : la célèbre fusée à damier survolant les vagues !
Cliquez sur l’affiche pour voir l’objet du délit:

CBBD30ans-1_602x800.jpeg

Voici la réaction de l’auteur, après la menace de la société en charge de l’exploitation commerciale de l’oeuvre d’Hergé:
« Suite aux menaces de poursuites de la part de Moulinsart S.A , le Musée de la Bande Dessinée a suspendu la diffusion de l affiche anniversaire des trente ans de cette institution bruxelloise . Un autre visuel est en préparation... sans fusée à damier! »

Depuis lors, une nouvelle affiche « corrigée » a fait son apparition (celle reprise ci-dessus).

Cependant, notre facétieux, Emmanuel Lepage a néanmoins placer deux hommages au héros d’Hergé, en employant l’imagination collective: si vous regardez notamment sur la proue du navire, un personnage lambda vêtu d’un pantalon de golf et d’un pull bleu contemple l’écume des vagues…

Exit donc la fusée, place à l’Espadon! (Et en plus, très honnêtement, la construction de l’image est encore meilleure ainsi!)

Bravo l’Artiste et… Bon anniversaire au Centre Belge de la Bande Dessinée

2 dernières infos: la réaction des éditions Dargaud sur twtiter à cette annonce:

CBBD30ans-2.jpg

Enfin, les avocats de Moulinsart SA viennent de faire fermer une exposition toute modeste du peintre allemand Atak à Lausanne…
Tintin n’a pourtant vraiment pas besoin de ce type d’actions…

 

Il était une fois un 21 Septembre ...
SUPERDUPONT

C’est le grand Marcel (GOTLIB) qui crée ce super-(anti)-héros complètement loufoque et « Français, Môsieur! » pour le journal Pilote en 1972.

Affublé de son béret, de ses charentaises et de sa cape, il prône le patriotisme aigu, en promouvant les produits sains du terroir français: le vin et le camembert.
Ultime délicieux caprice du personnage: il refuse d’être dessiné avec de l’encre de Chine!
Tout un poème!

GOTLIB commettra 6 tomes totalement délirants.  En 2015, Dargaud voulant relancer la machine, demande à François BOUCQ de reprendre le personnage.  L'album « Renaissance » naitra., mais la magie ne sera plus au rendez-vous...
 

Identification (2)