• En Librairies:     

    19/05 - KLOU - Flagey
    20/05 - MONSIEUR LECHIEN - Brüsel
    20/05 - DE JONGH - Flagey
    20/05 - MERTENS - BDWeb
    21/05 - MONSIEUR LECHIEN - Brüsel Waterloo
    21/05 - VAN LINTHOUT - Bedebox
    21/05 - STOKART - Slumberland BD World LLN
    21/05 - RENARD - BDWeb

    Lire la suite...

Moulinsart censure le CBBD…

Une superbe affiche créée & imaginée par Emmanuel Lepage a été présentée pour célébrer les 30 ans du Centre Belge de la BD.
Las, Moulinsart SA n’en veut pas, sous peine de poursuites judiciaires…

Incroyable…. Tout vrai fan du IXème Art ne peut que s’esbaudir devant l’affiche transgénérationnelle et muliticulturelle qu’avait réalisé Emmanuel Lepage…. Tous ? Hé non malheureusement…
En cause : la célèbre fusée à damier survolant les vagues !
Cliquez sur l’affiche pour voir l’objet du délit:

CBBD30ans-1_602x800.jpeg

Voici la réaction de l’auteur, après la menace de la société en charge de l’exploitation commerciale de l’oeuvre d’Hergé:
« Suite aux menaces de poursuites de la part de Moulinsart S.A , le Musée de la Bande Dessinée a suspendu la diffusion de l affiche anniversaire des trente ans de cette institution bruxelloise . Un autre visuel est en préparation... sans fusée à damier! »

Depuis lors, une nouvelle affiche « corrigée » a fait son apparition (celle reprise ci-dessus).

Cependant, notre facétieux, Emmanuel Lepage a néanmoins placer deux hommages au héros d’Hergé, en employant l’imagination collective: si vous regardez notamment sur la proue du navire, un personnage lambda vêtu d’un pantalon de golf et d’un pull bleu contemple l’écume des vagues…

Exit donc la fusée, place à l’Espadon! (Et en plus, très honnêtement, la construction de l’image est encore meilleure ainsi!)

Bravo l’Artiste et… Bon anniversaire au Centre Belge de la Bande Dessinée

2 dernières infos: la réaction des éditions Dargaud sur twtiter à cette annonce:

CBBD30ans-2.jpg

Enfin, les avocats de Moulinsart SA viennent de faire fermer une exposition toute modeste du peintre allemand Atak à Lausanne…
Tintin n’a pourtant vraiment pas besoin de ce type d’actions…

 

Il était une fois un 19 Mai ...
Bernard VRANCKEN

Né en mai 1965 à Ixelles, Bernard VRANCKEN découvre très vite sa voie:  c’est ainsi qu’à l’âge de 15 ans, il se place parmi les lauréats du concours organisé par l'Académie des Beaux-Arts, ce qui lui donne l'occasion d'approcher de grosses pointures de la BD, telles que FRANQUIN ou Yvan DELPORTE. Dès 16 ans, il publie dans le journal "Tintin" quelques grandes épopées historiques.

Si les cours de Saint-Luc en Architecture ne l'inspirent guère, il fréquente assidument ceux donnés  par Eddy Paape à l'Académie de Saint-Gilles.
C’est cependant avec Stephen DESBERG qui lanceront la série romantique « Le sang noir », avant d’imaginer «I.R.$.» pour la collection Troisième Vague Lombard, qui court après les grands fraudeurs du fisc depuis 1999.
 

Identification (2)