• En Librairies:      

    07/10 - SPELTENS - Paradise BD
    07/10 - BALADI, CARRERE, EL HAMOURI - MultiBD
    08/10 - SPELTENS - Bedebox
    08/10 - BODART - Atomik Strip
    08/10 - ODRADE - Fanfulla
    08/10 - RENAUD - BD Choc Event

    Lire la suite...

WTF…riday: Luffy& Vegeta dégrossis à la tronçonneuse!

Ouf, le weekend est en vue! Pour vous mettre dans les meilleures conditions, on vous poste ce jour une vidéo qui aurait pu être.totaly WTF, mais qui au final finit très bien!

C’est donc 2 vidéos d’un artiste vietnamien, qui se fait connaitre sous le pseudo de « WoodArt » qui réalise un véritable tour de force en sculptant véritablement un Luffy « Gear 4 » (One Piece) ou un Majin-Vegeta (Dragon Ball) dans une pièce de bois brute…

Lorsqu’on nous a montré cette vidéo, on a d’abord cru qu’on allait assister à un massacre, surtout que l’outil de prédilection de l'artiste est une tronçonneuse!
Heureusement, ça s’affine par la suite pour nous donner en toute fin une véritable oeuvre d’Art, copie conforme des héros d’Eiichiro Oda ou d’Akira Toryama!

De plus, pour nous éviter des vidéos durant une plombe, il nous a filmé tout son travail en timelapse! (Ouf…)

Pour Luffy:

 WTF-Tronconneuse-1.jpg

Pour Majin-Vegeta:

 

WTF-Tronconneuse-2.jpg

Magnifique, ce ket a un talent fou!  (N'oubliez pas le pouce bleu, et tout le tralala hein, ça mange pas d'pain!)

Bon, on revient lundi où l’on reparlera sculpture, mais avec un sujet bien plus sérieux, estampillé « Tsume »!

Bon weekend à tous!

 

Il était une fois un 7 Octobre ...
Enki BILAL

C'est le 7 Octobre 1951 qu'Enki (diminutif de Enes) BILAL voit le jour à Belgrade en Yougoslavie, six ans après la fin de la guerre « De père Yougoslave et de mère Tchèque », son père étant l'ancien tailleur du Maréchal Tito . Il y passe dix ans de sa vie.

Si certains fans l’élèvent parfois au rang d’icone de notre Pop-culture, il n’en reste pas moins qu’il est à la tête d’une solide liste de best-sellers, tel « Mémoires d’outre-espace (1975) », la trilogie « Nikopol » (1980, 1986 & 1992) », ou encore « La tétralogie du Monstre (1998, 2003, 2006 & 2007) ».
Il a aussi obtenu de prestigieux prix, dont le Grand Prix du 14ème festival d’Angoulême, en 1987.
 

Identification (2)