WTF…riday: 2020, l’année de la BD!

Notre info WTF…riday de cette fin de semaine se fera juste écho de la déclaration de Marion Montaigne sur France Inter.
Mais qu'on ne s'y trompe pas: c'est un vrai WTF...riday comme on les aime !

 

A la rédaktion de GénérationBD, personne ne vit du IXème Art; nous avons tous la chance d'avoir une « autre vie professionnelle », qui nous permet de subvenir à nos besoins et d’assouvir nos diverses passions dont la BD.

Il n’en est pas de même pourtant pour la grande majorité des auteurs pour lesquels nous encensons/incinérons le travail (quand on n’aime pas une oeuvre, on le dit mais on explikationne toujours pourquoi) et c’est un comble!
Comment accepter que sur le prix d’une BD, à peine 10% ne revienne à l’auteur ?!? (en moyenne, selon les contrats)

Ces auteurs donc qui se battent depuis des années pour obtenir une vraie reconnaissance de leur statut, tant du point de vue administratif que de'avoir le droit d'être aussi traités plus justement par leurs éditeurs…

On vous propose donc ce jour d’écouter l’intégralité de la déclaration faite (sur France Inter) de la dessinatrice Marion Montagne, qu’elle adresse au Ministre français de la Culture, Franck Riester. C'est pas long à peine 2'.

640_000_y191c.jpg

Tout sonne juste, bravo!

On est peut être belge et il s'agit ici de politique française, mais cela a un impact évident sur tous les auteurs publiant en France et en Belgique...

 

 

Il était une fois un 6 Mai ...
Didier CONRAD

Didier CONRAD, c’est un coup de crayon bourré de talent, tourné vers l’irrévérencieux, comme ses hauts de page dans le journal de  Spirou, mais aussi Les Innommables et Bob Marone avec YANN. D’un autre côté plus classique : Donito, Kid Lucky (luke) et Cotton Kid.

Il a été choisi en 2013 par UDERZO pour le remplacer dans les aventures d’Astérix (avec Jean-Yves FERRY au scénario).

Identification (2)