• En Librairies:      

    30/11 - 01/12 - JARBINET - Brüsel
    01/12 - UN FAUX GRAPHISTE - Flagey
    02/12 - JARBINET, DEVILLE, SPELTENS - Brüsel Waterloo
    02/12 - DE PINS - Flagey
    02/12 - LUGUY - BD Choc Event
    02/12 - MEYER - Molière

    Lire la suite...

Un Monopoly version « Blake & Mortimer »

By Jove ! Non vous ne rêvez pas, un Monopoly version « Blake & Mortimer » est bien en préparation et sortira en septembre 2023. Il a été présenté en avant-première lors du BD Comic Strip Festival de Bruxelles.

monopoly_bm.jpg

« Vivez les plus folles aventures en compagnie du professeur et du célèbre espion. Achetez l’Espadon ou le Golden Rocket, mais méfiez-vous du colonel Olrik ou du docteur Septimus qui feront tout pour déjouer vos plans ! Heureusement, vous pouvez toujours compter sur notre fidèle ami Nasir. »

Et pour le choix des cases du plateau de jeu, les fans sont appelés en renfort. En effet, ce sont eux qui pourront voter parmi les plus belles couvertures de la série puisque sur le plateau de jeu seules 22 cases sont encore disponibles. Ce sont également les fans qui élisent leur album favori et celui ayant reçu le plus de voix se retrouvera sur la place la plus chère du plateau.

Pour voter, cliquez ici

Le jeu est d’ores et déjà disponible en précommande sur www.blakeetmortimer.fr

Pour patienter en attendant, le prochain album intitulé « Huit heures à Berlin » de Fromental, Boquet et Aubin paraît le 25 novembre avec pas moins de quatre versions différentes.

bm.jpg

 

Et pour les curieux, Peter Van Dongen a annoncé avoir commencé à travailler sur son prochain album. Le scénario est d'Yves Sente, la sortie devrait être pour la fin d'année 2024. Son titre : Les revenants du Doggerland.

Il était une fois un 30 Novembre ...
Gérard LAUZIER

Né le 30 novembre 1932 à Marseille et mort le 6 décembre 2008 à Paris, LAUZIER était un auteur de BD, cinéaste et dramaturge, qui se caractérisait par un sens aigu de la comédie et du dialogue ravageur.

Il fut l’un des auteurs-phares du journal Pilote des décennies ’70 et ’80.
Dans des BD que les bien-pensants trouveraient aujourd’hui politiquement incorrectes, il fit un portrait au vitriol (mais oh combien hilarant) de la société d’alors.  Pour preuve son « Souvenir d’un jeune homme » en 1982 ou encore  en 1978 avec « La course du rat » où il tournait en totale dérision la caste des cadres ambitieux et sans scrupules (les 2 sont parus chez Dargaud).

Identification (2)