Clarke, une expo’ et une interview

Auteur très discret mais omniprésent dans le Journal de Spirou depuis 27 ans, il est temps qu’il soit sous les projecteurs…
Revue de l’expo’ Clarke et de son ensorcelant parcours….

ClarkeExpo-0.jpg

Et c’est dans sa nouvelle galerie bruxelloise, la « Comics Art factory », que Frédéric Lorge a choisi de mettre en perspective un vaste panel de planches originales et d’illustrations du papa de la sorcière Mélusine, mais aussi issues de son récit « Les danois », ou encore du terrible « Histoires à lunettes ».

Cette exposition tiendra ses quartiers donc à la Galerie Comic Art Factory, chaussée de Wavre 237 à 1050 Bruxelles, du 5 avril au 4 mai 2019.

Enfin pour vous donner l’eau à la bouche, et aussi pour vous faire patienter (!) vous pourrez découvrir aussi une interview de Frédéric Seron alias CLARKE (oui oui, il y a bien un lien avec le papa des petits hommes / femmes …). 
Caressez la sorcière avec votre mulot (ou votre doigt) pour visualiser ces 10 minutes d'interview...

ClarkeExpo-1.jpg

 

Il était une fois un 21 Octobre ...
DUBUC

Maryse DUBUC, scénariste des Nombrils est née à Sherbrooke (Québec) le 21 octobre 1977.
Après avoir étudié en Lettres françaises, elle publie divers ouvrages catégorisés « Jeunesse » chez Bayard, Vent d’Ouest,…
En 2006, elle lance avec son compagnon DELAF la série « Les nombrils ».

Pour cette série, elle a reçu le Prix du meilleur scénariste décerné lors de la 6e édition des « Joe Shuster Awards » organisé à Toronto en juin 2010.

Pour en savoir plus sur DELAF, rendez-vous dans cette rubrique, le 09 octobre prochain (c’est dans longtemps, je sais!)
 

Naissance du journal de MICKEY

Le Journal de Mickey a débuté en France sous l'impulsion de Paul Winkler, fondateur de l'agence Opera Mundi, détentrice des droits des bandes dessinées Disney en France, ainsi que d'autres comics américains. Il est destiné aux enfants de 7 à 13 ans. La première édition est datée du 21 octobre 1934.

Le magazine révolutionne la presse jeunesse française et permet l'arrivée des productions de comics américains en France en plus grand nombre, plusieurs magazines similaires sont ainsi lancés dans les années suivantes. Cette période se voit même nommée "l'Âge d'Or de la Bande dessinée" .

Identification (2)