Le FIBD 2021 aura-t-il lieu ?

Le FIBD (Festival International de la Bande Dessinée) d'Angoulême en pleine réflexion pour sa 48ème édition...

Sera-t-il maintenu mais en réduisant (fortement) la voilure car la limitation actuelle en France est toujours de 5.000 personnes maximum sur tous les sites confondus? Sachant que les éditeurs investissent énormément d’argent dans les stands, seront-ils enclins dans ce cas à venir avec une limitation du nombre de visiteurs, par ailleurs difficilement gérable ?

angoulemelogo.jpg

Ou bien le festival sera-t-il reporté à une date ultérieure comme ce fût déjà le cas pour 445 festivals et salons en raison des mesures de précautions dues au Covid19 (source OpaleBD)?

Un événement devrait en tout cas être maintenu fin janvier, le directeur du festival Franck Bondoux l'affirme, mais il ne sait pas encore sous quelle forme.

Peut-être alors une expérience immersive dans la bd comme c'est le cas actuellement à Bruxelles où la Fête de la BD a elle aussi été fort modifiée et finalement réduite à une grande exposition de 3.500 m² sur le site de Tour et Taxis ?

yakari.jpg

Affaire à suivre, pour ce plus gros festival de bande dessinée de France.

Source : Charente Libre

Tags: ,
Il était une fois un 30 Novembre ...
Gérard LAUZIER

Né le 30 novembre 1932 à Marseille et mort le 6 décembre 2008 à Paris, LAUZIER était un auteur de BD, cinéaste et dramaturge, qui se caractérisait par un sens aigu de la comédie et du dialogue ravageur.

Il fut l’un des auteurs-phares du journal Pilote des décennies ’70 et ’80.
Dans des BD que les bien-pensants trouveraient aujourd’hui politiquement incorrectes, il fit un portrait au vitriol (mais oh combien hilarant) de la société d’alors.  Pour preuve son « Souvenir d’un jeune homme » en 1982 ou encore  en 1978 avec « La course du rat » où il tournait en totale dérision la caste des cadres ambitieux et sans scrupules (les 2 sont parus chez Dargaud).

Identification (2)