Un inédit "Naoki Urasawa"chez Kana!

Attention, prévoyez de faire de la place sur vos étagères: la nouvelle série du père de « Monster », « 20th Century Boys » ou encore « Pluto », est annoncée…

Urasawa-2.jpg

La série est prépubliée actuellement dans le magazine Big Comic Spirits des éditions Shôgakukan, une revue que le mangaka n'avait plus fréquenté depuis la fin de 21st Century Boys.
2 tomes sont actuellement sortis au Japon et la série rencontre un vif succès auprès des lecteurs!
C’est donc notre partenaire, les éditions Kana qui en ont acquis les droits et le #1 est annoncé chez nous pour Janvier 2020!

Urasawa-1.jpg

 

Le synopsis:
2020, un monstre géant attaque Tokyo pendant les JO...1959, un typhon s'abat sur la ville de naissance d'Asa, et le monstre semble déjà y être pour quelque chose... L'épopée d'une jeune fille courageuse dont le destin semble lié à un monstre géant unique !

Urasawa-3.jpg

 

Biographie de l'auteur:
Naoki URASAWA est né en 1960 à Kyoto. Diplômé en économie, il partage son temps, depuis le lycée, entre le dessin et la musique. En 1982, il reçoit le prix du meilleur jeune mangaka décerné par l'éditeur Shôgakukan. Sa première oeuvre "Beta" - un récit de science-fiction – publiée, il enchaîne les séries à succès et les distinctions : 35e prix Shôgakukan pour "Yawara" ! (une série sportive sur le judo) en 1990. Un hit incontestable passé du manga au petit et grand écran. L'énorme succès de Master Keaton le mène tout droit en '99 au prix Tezuka décerné à sa nouvelle création : "Monster". Témoin de son époque, Urasawa met son dessin soigné, réaliste et classique au service d'un récit haletant et détonant proche du roman policier noir.

Il était une fois un 30 Novembre ...
Gérard LAUZIER

Né le 30 novembre 1932 à Marseille et mort le 6 décembre 2008 à Paris, LAUZIER était un auteur de BD, cinéaste et dramaturge, qui se caractérisait par un sens aigu de la comédie et du dialogue ravageur.

Il fut l’un des auteurs-phares du journal Pilote des décennies ’70 et ’80.
Dans des BD que les bien-pensants trouveraient aujourd’hui politiquement incorrectes, il fit un portrait au vitriol (mais oh combien hilarant) de la société d’alors.  Pour preuve son « Souvenir d’un jeune homme » en 1982 ou encore  en 1978 avec « La course du rat » où il tournait en totale dérision la caste des cadres ambitieux et sans scrupules (les 2 sont parus chez Dargaud).

Identification (2)