Les éditeurs reportent toutes leurs sorties…

Notre édito de lundi vous proposait de faire vos achats chez nos libraires locaux.
Aujourd’hui, le robinet d’approvisionnement se ferme…
On fait le point dans cet article...

Sans_titre.jpg

Nos libraires sont actuellement informés que la grande majorité des éditeurs postposent toutes les sorties de leurs nouveautés au mois de Mai, à minima.
Information confirmée et croisée via nos partenaires.

Le calendrier des sorties qui sont -vous l’imaginez bien- établi bien en amont sera remis à plat, afin d’éviter une surabondance de nouveautés sur les présentoirs de nos libraires.

L’inconnue reste encore sur l’approvisionnement via les diffuseurs belges, Dilibel en tête…. Pour l’heure, nos sources sur le terrain (et on l’a constaté de visu), les livraisons même de réassortiments ne se feraient plus….
!!! Cette information ci par contre n’a pas encore été confirmée officiellement pour la Belgique (et encore moins pour la France qui n’a pas ce système pour le moins « barbare » de diffusion !!!

Plus que jamais, ne les oublions pas: notre argumentaire de lundi tient plus que jamais : les grandes boutiques online n’auront pas non plus les nouveautés!

 

MàJ 17/03/2020 à 20h35: 

Les librairies belges pourront rester ouvertes en Belgique, d'après le communiqué officiel de la 1ère Ministre Sophie Wilmès.

 

AU_LIEU_DACHETER.jpg

Il était une fois un 25 Janvier ...
Les NOMBRILS

C’est le 25 janvier 2006 que parait en librairie le tome 1 de cette série.

Jenny et Vicky sont les pires chipies que la Terre ait portées. Elles se prennent pour le nombril du monde et pour peu, elles le seraient vraiment. Avec leurs vêtements sexy, leur maquillage provocateur et leur coiffure toujours impeccable, partout où elles vont, les regards sont hypnotisés, la musique s'arrête. On ne voit et on n'entend plus qu'elles.
Et heureusement ! Parce que Jenny et Vicky sont prêtes à tout pour être le centre d'attraction.

Dans ce monde qui privilégie l'enveloppe plutôt que son contenu, leur « amie » Karine ne peut qu'être un souffre-douleur au vu de sa taille et de son manque de confiance manifeste… Et si un jour Karine s'émancipait ? Qu'adviendrait-il de ce trio dépareillé ? L'amitié survivrait-t-elle ?

Le 12 avril 2007, le Prix Bédéis Causa - Albéric Bourgeois a été décerné à Delaf et Dubuc pour le premier tome de la série Les Nombrils, "Pour qui tu te prends ?".

Maryse Dubuc a reçu, pour "Les Nombrils", le Prix du meilleur scénariste décerné lors de la 6e édition des Joe Shuster Awards organisé à Toronto en juin 2010

Enfin, devant le succès de la série (et l’évolution irrémédiable des personnages), les auteurs ont créé en 2017 une série SpinOf: « Les Nombrils, 1ères vacheries! »
 

Identification (2)