• En Librairies:     

    19/05 - KLOU - Flagey
    20/05 - MONSIEUR LECHIEN - Brüsel
    20/05 - DE JONGH - Flagey
    20/05 - MERTENS - BDWeb
    21/05 - MONSIEUR LECHIEN - Brüsel Waterloo
    21/05 - VAN LINTHOUT - Bedebox
    21/05 - STOKART - Slumberland BD World LLN
    21/05 - RENARD - BDWeb

    Lire la suite...

La guerre des Lulus en film!

Si l’on est habitué à voir se décliner de grands classiques BD sur les Grands Ecrans -avec plus ou moins de succès-, force est d’avouer que c’est beaucoup plus rare de voir du « jeune » Franco-Belge suivre ce chemin!
Gloire aux LuLus!

Certes, on connait foultitude d’adaptations en anime ou en films de nos plus célèbres héros de BD. Là où c’est plus rare, c’est lorsque le sujet est une série BD connue dans le monde du IXème Art, mais qui n’a pas l’aura d’un Lucky Luke ou d’un Astérix.

Séance de rattrapage tout d’abord sur cette série « La guerre des Lulus », écrite par Régis Hautière, dessinée par Hardoc et publiée par Casterman:

Lucas, Lucien, Luigi et Ludwig sont quatre des pensionnaires de l’orphelinat de l’abbaye de Valencourt en Picardie. Tout le monde les surnomme les Lulus.
En cet été 1914, lorsque l’instituteur est appelé comme tant d’autres sous les drapeaux, personne n’imagine que c’est pour très longtemps. Et les Lulus ne se figurent évidemment pas une seconde que la guerre va déferler sur le monde finalement rassurant qu’ils connaissent.
Bientôt, le fracas de l’artillerie résonne dans le ciel d’été. Il faut partir, vite. Mais lorsque la troupe évacue l’abbaye manu militari, les Lulus, qui ont une fois de plus fait le mur, manquent à l’appel. Sans l’avoir voulu, ils se retrouvent soudain à l’arrière des lignes allemandes.

Le tome 7 "Luigi" est d'ailleurs sorti ce 27 janvier et on vient de vous le chroniquer (un clic sur sa cover pour la lire).Album7_bis_Cover_500x666.jpg

A titre personnel, si on comprend et on avalise l’idée, on a un nouveau voeu pour cette année 2021: que la Série « Les Enfants de la Résistance » d’Ers & Dugomier se voie adaptée elle aussi en film!

Belle prise de risques donc que prennent là SuperProd Films, qui a déjà commis le tout frais « Blagues de Toto » et les Films du Lézard.

Réalisé par Yann Samuel, le tournage devra se dérouler en Picardie; pas de date de sortie évidemment pour l’heure, le casting étant toujours en cours...

 

Il était une fois un 19 Mai ...
Bernard VRANCKEN

Né en mai 1965 à Ixelles, Bernard VRANCKEN découvre très vite sa voie:  c’est ainsi qu’à l’âge de 15 ans, il se place parmi les lauréats du concours organisé par l'Académie des Beaux-Arts, ce qui lui donne l'occasion d'approcher de grosses pointures de la BD, telles que FRANQUIN ou Yvan DELPORTE. Dès 16 ans, il publie dans le journal "Tintin" quelques grandes épopées historiques.

Si les cours de Saint-Luc en Architecture ne l'inspirent guère, il fréquente assidument ceux donnés  par Eddy Paape à l'Académie de Saint-Gilles.
C’est cependant avec Stephen DESBERG qui lanceront la série romantique « Le sang noir », avant d’imaginer «I.R.$.» pour la collection Troisième Vague Lombard, qui court après les grands fraudeurs du fisc depuis 1999.
 

Identification (2)